Archives du mot-clé peinture

Un Art Journal en pas à pas pour jouer avec vos tampons

Christelle Lafont nous gâte ce week-end, en nous offrant une occasion en or de mettre des couleurs dans l’atelier (et peut-être un peu sur nos doigts aussi) et de créer un superbe « Mini-Patouille » à partir de quelques morceaux de carton recyclé.

Bien entendu, les tampons sont de sortie aussi, et à travers ce tuto, Cricri nous offre une superbe occasion de jouer avec nos motifs préférés ! Il ne vous reste plus qu’à la suivre, étape par étape :

Pour ce mini Art journal je suis partie de carton d’emballage, J’ai donc découpé 6 morceaux de 7 par 13,5 cm ( il vaut mieux partir sur un nombre pair de pages car vu l’épaisseur du carton votre mini sera ainsi plus facile à travailler ensuite).

Mouillez par endroit votre carton et « pelez :

La reliure : coupez 5 bandes de pages de vieux livre de 13,5 / 2,5 cm et reliez vos pages avec de la colle blanche et en laissant 1 ou 2 mm entre les 2 pages pour pouvoir plier facilement :


@page { size: 21cm 29.7cm; margin: 2cm } p { margin-bottom: 0.25cm; line-height: 115%; background: transparent } a:link { color: #000080; so-language: zxx; text-decoration: underline }
Pensez à annoter votre page de garde ( moi j’ai écrit 1 ) car c’est en dernier que je l’ai faite mais bien sûr pas d’obligation … 😉

Préparation de la 1ère double page : j’ai préparé tous mes fonds en même temps en séchant au heat gun chaque étape et du coup cela va un peu plus vite. Cela permet de donner un fil conducteur au mini Art Journal et de travailler ainsi un peu dans le même esprit qu’un mini album photos.

1ère étape : à l’aide d’un pinceau plat sec j’étale un peu de gesso sur mes pages mais sans les recouvrir complètement ; j’ai envie justement de laisser apparaître du carton .

Ciblez à l’endroit où vous comptez ensuite faire votre déco ; j’ai donc varier tout au long du mini, une fois au centre, une fois plutôt sur la gauche …etc …

Deuxième étape avec le gris, on procède de la même façon – et on poursuit avec le bleu clair :

Rappel : toujours utiliser le pinceau sec, ne pas ajouter d’eau ! Pensez aussi à laisser apparaître entre chaque ajout de couleur un peu de la couleur précédente !

Enfin, 4ème étape avec l’ajout de la dernière couleur, un bleu de prusse que j’adore ! 🙂

A cette étape là je prend mon pochoir de l’Encre et L’image et j’applique ma couleur avec une mousse ( style éponge, ou alors un morceau de plaque de cut-n-dry…).


Garder le pochoir et appliquer son « négatif » sur votre page, cela a l’effet empreinte de tampon…Si pas assez de peinture sur la partie blanche du pochoir vous pouvez en remettre un peu toujours avec votre mousse en vous appuyant sur une page brouillon. J’adore le résultat ! 🙂

Je viens – toujours avec mon pinceau sec et mon bleu de Prusse – ajouter un peu de couleur en plus afin de « flouter » un peu et que le résultat soit moins « parfait ».

5ème étape : travail du fond avec les tampons+ éclaboussures

Je fais des éclaboussures avec du gesso sur ma double page, et j’étale le gesso au pinceau sur mon tampon et je tamponne ! Pensez à nettoyer de suite votre tampon à l’eau chaude !

J’ai également fait quelques éclaboussures de peinture grise.

Enfin j’utilise d’autres tampons de fond avec une encre bleu pour un effet ton sur ton et puis je viens contraster le tout avec une encre noire ( versafine ).

Je termine enfin par quelques motifs dessinés avec un néocolor blanc : on peut faire des ronds, des ptites croix, des gribouillis…On peut utiliser éventuellement un posca blanc mais je trouve le résultat « moins fondu ».

J’ai donc fait des ronds à l’intérieur des ronds réalisés au pochoir 😉

Maintenant « y’a plus qu’à » jouer avec vos tampons et à créer une mise en scène ! Et voici le résultat :

Mettre les motifs en couleurs, les associer les uns aux autres… chaque page est unique tout en s’harmonisant parfaitement aux autres !!! Il ne vous reste plus qu’à réaliser une couverture coordonnée à votre thème….

Passez un très bon week-end… et surtout utilisez le #lencreetlimage ou identifiez-nous lorsque vous partagerez le mini réalisé à partir de ce tuto, pour que nous puissions nous régaler à notre tour en découvrant vos interprétations !!!

Mini en un clin d’oeil avec la collection « La Vie d’Artiste »

Bonjour ! Deuxième jour de week-end, deuxième jour d’inspiration ! Cette fois-ci, c’est le petit-tiny-mini album réalisé pour le salon Gard au Scrap par Manuéla que nous vous présentons. Il est réalisé à partir des papiers La Vie d’Artiste, dont les imprimés sont prolongés par un travail de peinture, d’encres et de tampons.

lencreetlimage gardauscrap 1

Son format est de 4 x 6 pouces – ou 10,5 x 15 cm : vous pouvez ainsi couper dans chaque papier La Vie d’Artiste 4 pages.

lencreetlimage-laviedartiste-05

Nous avons ainsi utilisé cette feuille entièrement, ainsi que des chutes des papiers suivants :

A cela, nous avons ajouté du Bristol blanc Clairefontaine 160g, des pages de livre, et des impressions de versos cartes postales anciennes.

Gard Au Scrap 2

Avec une acrylique coordonnée (par exemple Jade Green chalkpaint de Home deco Creative), ces différents papiers ont été teintés partiellement en utilisant la Gelli Plate et différentes matières, ou tout simplement les pochoirs et des petits carrés de cut-n-dry.

lencreetlimage gardauscrap 2

Pour créer des motifs dans l’acrylique, vous pouvez utiliser nos plaques de textures, des pochoirs, mais aussi de la dentelle, des napperons en papier, du joint à placo, etc, etc. !

Une fois tous vos essais découpés au format du mini, conservez bien les chutes : elles seront utilisées pour faire des rappels de motifs, ou pour insérer des pages plus petites.

Le système de reliure utilisé est la reliure « accordéon » : le cardstock noir est plié tous les cm, puis plié en accordéon. Au dos, les plis sont collés les uns aux autres, de façon à obtenir sur le côté opposé des « picots » sur lesquels les pages sont fixées.

(il est très facile de trouver des vidéos expliquant ce montage en tapant dans votre moteur de recherche « reliure accordéon »)

lencreetlimage gardauscrap 12

Les pages sont ensuite associées les unes aux autres, de façon à obtenir un résultat harmonieux. Parfois la reliure est visible – sur d’autres pages, elle disparait entre deux épaisseurs de papier.

lencreetlimage gardauscrap 8

lencreetlimage gardauscrap 3

lencreetlimage gardauscrap 10

N’hésitez pas à ombrer des chutes de papier en noir (à l’encre StazOn, Distress ou Archival) pour habiller les versos des papiers imprimés

lencreetlimage gardauscrap 4

Vous pouvez également utiliser des tampons « texture » pour ajouter de nouveaux motifs sur les fonds imprimés – ici nous avons utilisé essentiellement les 4 planches suivantes :

lencreetlimage gardauscrap 5lencreetlimage gardauscrap 6

Suivez votre feeling ! Jouez avec les motifs, différents formats de pages…

lencreetlimage gardauscrap 11

Utilisez les étiquettes de la collection « La Vie d’Artiste » pour habiller rapidement votre mini, ou essayez-vous à la colorisation en piochant dans les techniques utilisées sur le cadre « Alchimie Créative » !

lencreetlimage gardauscrap 7

lencreetlimage gardauscrap 9

Enfin, utilisez les deux pages qui vous plaisent le plus pour les couvertures du mini. Vous pouvez les doubler avec du rhodoïd pour plus de solidité.

lencreetlimage gardauscrap 1

Bon dimanche créatif à tous !!!

Gelli, tampons et acryliques… ça le fait aussi !

Toujours en expérimentation pendant les Speed’n Scrap de VS Lyon… la Gelli Plate, mais avec les peintures acryliques cette fois. Réaliser de jolis fonds assez fondus pour être scrappés sans voler la vedette aux photographies, c’est un challenge ! Mais une fois l’outil apprivoisé, on obtient des fonds de pages auxquels quelques tampons suffisent pour donner la touche finale.

Gelli-Acrylique 1Nous avons travaillé sur une base de papiers imprimés (collection Route Nationale 7 de 4h39) : cela permet de voir les imprimés apparaître en ton sur ton sous les motifs ajoutés à l’acrylique.

Et c’est le fond vert que j’avais choisi pour réaliser cette page de circonstance :

2015_10 ManuelaUne fois le fond de page réalisé, j’ai tamponné les motifs à l’encre Archival noire. Les autres couleurs sont ensuite ajoutées au Neocolor II. Petite astuce : vous mettez la photo sur la partie du fond de page qui vous plait le moins… et vous jouez ensuite avec les tampons, en allant des plus massifs (autour de la photo) aux plus fins (en s’éloignant de la photo)

2015_10 Manuela detailIdem pour les embellissements (ici, des pastilles et des petits anneaux en métal, signés Ephemeria).

A6 - De toutes les couleurs A6 - Art Journal

Et pour mieux visualiser le processus, voici un second fond de page, travaillé sur le même principe :

2015_10 Manuela Selfie2015_10 Manuela Selfie detailCôté embellissements, un petit badge Scrapbuttons cette fois, et les étiquettes « Crazy Couture » en superposition sur les gribouilles de la planche « Au bout du Crayon »

A6 - A la pointe du crayonA6 - Crazy CouturesCa donne envie de mettre les mains dans la peinture, tout ça, non ?

Merci encore à toutes celles (et ceux) qui ont osé se lancer sur les Speed’n Scrap, même pas peur !!!